Les objectifs de AMMAIS

Normal 0 21 false false false FR X-NONE AR-SA MicrosoftInternetExplorer4

Créée fin 2010, AMMAIS est constituée de malades ou de membres de leurs familles, de personnalités de la société civile et de professionnels de la santé.

Elle  a pour vocation de se consacrer à la lutte contre les maladies auto-immunes et au soulagement de la souffrance qu’elles engendrent en favorisant l’information, la formation et les services aux patients sur cette problématique de santé publique, cela  en collaboration avec tous les acteurs concernés.

Une thématique générale d’information et d’action :

Une même catégorie de maladies concernant essentiellement les femmes.

Cela passe par une information globale à destination des femmes sur les caractéristiques communes de ces pathologies, que ce soit à l’égard des symptômes,  du diagnostic comme de la prise en charge thérapeutique.

Il s’agit notamment de mettre l’accent sur :

  • la nécessité d’un  diagnostic précoce : trop souvent encore, les femmes au Maroc ignorent  leur statut immunitaire à cet égard ;
  • l’existence de techniques de test permettant  le diagnostic précoce ;
  • le fait qu’il y a au moins une ou plusieurs membres atteints dans la famille.

Des thématiques particulières  d’information et d’action sur :

  • les maladies auto-immunes au cours de la  grossesse : en collaboration avec des gynécologues,  sachant que les grossesses présentent presque toujours un risque pour les femmes atteintes de maladies auto-immunes, mais qu’on peut le réduire fortement si tout le processus est bien anticipé, spécifiquement prise en charge et étroitement contrôlé.
  • les uvéites : une étude de faisabilité sur la création d’un centre de référence des uvéites est actuellement menée avec le club excellence du Lion’s Club de Rabat, sachant que c’est la maladie inflammatoire  la plus fréquente de l’œil et qu’elle  représente  la troisième cause de cécité ou de perte de vision sévère.
  • le syndrome  de Gougerot- Sjögren : en partenariat avec l’association  française de Gougerot- Sjögren (AFGS), une  pathologie si particulière qui se positionne au carrefour des maladies auto-immunes  et  qui fait le lien entre l’auto-immunité et les cancers
  • les atteintes cardio-vasculaires au cours des MAI: en partenariat avec un centre médical américain. Les maladies auto-immunes augmentent le risque cardiovasculaire, l’HTA y est très fréquente à cause de l’atteinte rénale ou vasculaire dans certaines maladies auto-immunes. L’athérosclérose y est également accélérée mais les stratégies de réduction du risque cardiovasculaire spécifique  aux maladies auto-immunes restent à être plus clairement définies
  • les rhumatismes inflammatoires chroniques : il est grand temps de familiariser le grand public avec les noms des rhumatismes chroniques sans utiliser le nom vague de «  rhumatisme »
  • vaccinations et maladies auto-immunes : certains vaccins sont contre-indiqués, d’autres sont plutôt recommandés
  • les thérapeutiques innovantes comptant parmi les plus grands progrès du début du XXI siècle, une vraie révolution thérapeutique  mais comment simplifier la biothérapie pour le grand public et la démocratiser en l’absence d’une couverture médicale généralisée

Suivez-nous sur Facebook

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui487
mod_vvisit_counterHier421
mod_vvisit_counterCette Semaine908
mod_vvisit_counterDernière semaine373
mod_vvisit_counterCe mois10680
mod_vvisit_counterDernier mois1722
mod_vvisit_counterTous6141723